Bulletin de veille situationnelle n°21 du 19 mai

19.05.2020

Télécharger le blog en PDF.

 

COVID-19 & DÉCONFINEMENT

 

La Russie faisait état, le 19 mai, de 9 262 nouveaux cas, contre 8 926 la veille, ce qui porte le total à 299 941. Le bilan officiel s’établit à 2 837 décès du Covid-19 et à 76 130 guérisons. Le taux d’accroissement quotidien est de 4%. Moscou compte aujourd’hui pour 38% des nouveaux cas.

Le « R zéro » de l’épidémie était, le 18 mai, de 0,9 au niveau national et de 0,73 à Moscou.

Plusieurs nouveaux foyers importants sont apparus ces derniers jours, notamment dans un internat de neuropsychologie de Saint-Pétersbourg, au sein des forces armées – où 3 226 cas étaient recensés le 17 mai – ainsi que dans un combinat d’enrichissement de la compagnie aurifère Polyus dans la région de Krasnoïarsk, où un hôpital de campagne du ministère de la Défense d’une capacité de 1 100 lits va être déployé.

L’Agence fédérale sanitaire Rospotrebnadzor a émis des recommandations en vue de la reprise des liaisons aériennes. Elle propose notamment de limiter le taux de remplissage des avions à 50%.

Vladimir Poutine a présidé, le 18 mai, une visioconférence consacrée à la situation épidémiologique au Daghestan, particulièrement touchée (3 290 cas confirmés de coronavirus, 13 697 personnes atteintes de pneumonie, au moins 40 décès parmi le personnel soignant). Des moyens supplémentaires vont être déployés dans la république nord-caucasienne.

 

ÉCONOMIE

Aeroflot recevra près de 8 milliards de roubles d’aides fédérales directes.

D’après un sondage réalisé par EY, environ 10% des entreprises de Russie sont au bord de la faillite ou pourraient s’y trouver si les mesures de restrictions sont prorogées au-delà de deux semaines. 51% des sociétés ayant répondu pensent pouvoir tenir entre un et trois mois.

L’Association des propriétaires de cinémas de Russie évalue les pertes d’exploitation pour 2020 à 50 milliards de roubles.

Les retraités de plus de 65 ans cumulant leurs pensions avec un emploi se verront délivrer des attestations d’arrêt-maladie valables jusqu’au 29. Cette mesure est censée protéger les personnes concernées contre d’éventuels licenciements.

Le ministère de la Construction et du Logement a annoncé, le 15 mai, qu’un deuxième train de mesures de soutien sectoriel était en cours d’élaboration.

Pour le mois d’avril, la Russie enregistre un excédent commercial de 3,5 milliards de dollars, tandis que le budget fédéral reste dans le vert (0,2%). Le Fonds de bien-être national reste pour sa part abondé à un niveau inchangé – 170 milliards de dollars. Ces données ont été publiées alors que les cours du brut Urals sont repassés, lundi 18 mai, au-dessus de la barre des 30 dollars.

La mairie de Moscou a annoncé le déblocage de 15,3 milliards de roubles pour dédommager les propriétaires d’immobilier commercial dans la capitale. Ces fonds seront octroyés prioritairement aux bailleurs ayant consenti des réductions à leurs locataires.

 

* * * * *

 

Alors que la situation épidémiologique à l’échelle de la Fédération semble se stabiliser, elle prend au contraire une tournure dramatique au Daghestan, une république fragile économiquement et instable politiquement, où le pouvoir fédéral a cherché ces dernières années à bousculer les fonctionnements claniques en nommant des personnes extérieures à la république. Si l’attention de Vladimir Poutine – qui a un rapport particulier au Daghestan, où il s’était rendu presque immédiatement après sa prise de fonction au poste de Premier ministre en août 1999 alors que la république repoussait les assauts des islamistes tchétchènes – sera sûrement appréciée de la population, le bilan – qui s’annonce déjà très lourd – risque d’affaiblir Vladimir Vassiliev, le chef de la région. Le dirigeant de la république voisine de Tchétchénie, Ramzan Kadyrov, adepte de méthodes radicales pour faire respecter le confinement, pourrait bien profiter de la situation et chercher à pousser son avantage, notamment sur des dossiers de délimitations territoriales entre les deux républiques.

La controverse sur les retards de paiement des primes promises aux personnels soignants par le Kremlin met en évidence l’un des principaux échecs de la présidence Poutine – le renforcement d’une bureaucratie qui, par son inertie et ses modes de fonctionnement, est devenue un acteur politique à part entière et un facteur de risque pour le pouvoir qui l’a pourtant laissée prospérer.

Le pouvoir paraît décidé à ne pas laisser s’enliser l’épineuse question du référendum sur la réforme de la constitution de 1993. Il a rejeté sans équivoque la « perche » tendue par Vladimir Jirinovski, le président du parti libéral-démocrate de Russie, qui suggérait d’enterrer cette initiative, au demeurant non obligatoire d’un point de vue légal. La date du 24 juin est souvent évoquée, tout comme celle du 8 juillet. Le vote pourrait se tenir partiellement à distance et par correspondance après l’adoption, le 14 mai par la Douma d’État, d’une loi élargissant les possibilités en ce sens.

LES CHIFFRES DU JOUR

 

7 300 000

C’est le nombre de tests réalisés au 19 mai en Russie d’après Rospotrebnadzor.

-4,3%

Il s’agit du consensus des économistes interrogés par le Haut collège d’économie de Moscou à propos de la croissance cette année en Russie.

10 000 000

C’est le nombre d’enfants entre 3 et 16 ans pour lesquels des demandes d’allocation unique de 10 000 roubles ont été faites à la suite des mesures annoncées par Vladimir Poutine le 11 mai dernier.