Signal faible

Clément Marcoux,

Chargé de mission de l’Observatoire franco-russe

19.07.2019

Le FSB a émis le 10 juillet un avis négatif sur le projet de pont qui devait traverser l’Amour pour relier le territoire de Transbaïkalie à la province chinoise de Heilongjiang. L’entreprise chinoise Sinban, qui souhaite construire une scierie dans le village d’Azamar (Transbaïkalie), avait offert d’investir 12 Mds RUB (170M EUR) pour financer le pont et ses routes de desserte. Selon l’administration de Transbaïkalie, le projet aurait permis une croissance du produit régional brut de 8 % et la création de 3000 emplois.

La décision du FSB peut surprendre, alors que Xi Jinping et Vladimir Poutine se sont accordés pour doubler le commerce bilatéral lors du Forum économique de Saint-Pétersbourg en juin. Un autre pont, dans la région de l’Amour, doit d’ailleurs être mis en service en avril 2020, avec le plein soutien du ministre russe du développement de l’Extrême-Orient qui y a vu « un moment historique. » La construction d’un téléphérique vient également d’être entamée.

Une partie des structures de force russes se méfie du risque d’exploitation illégale des ressources forestières par des réseaux mafieux transfrontaliers.