Petit déjeuner-débat autour d'Andreï Nikitine, directeur général de l'Agence des initiatives stratégiques

      

 

« ÉTAT ACTUEL DU CLIMAT D’INVESTISSEMENT EN RUSSIE ET PERSPECTIVES POUR L’AVENIR »

Moscou, mardi 14 octobre 2014






Andreï Nikitine dirige l'Agence des initiatives stratégiques (ASI) depuis sa création en 2011 sur décision du Premier ministre Vladimir Poutine.

L'ASI s'est fixée pour objectifs d'améliorer le climat des affaires et de l'investissement, ainsi que de perfectionner le cadre juridique en Russie. Elle travaille en étroite collaboration avec les autorités régionales, soutient de nombreux entrepreneurs ainsi que divers projets dans le domaine social.L'agence dispose de bureaux dans une dizaine de régions russes.

 

Au cours de son intervention devant les dirigeants des entreprises russes et françaises, Andrei Nikitine a expliqué comment l'agence œuvre pour l'amélioration du climat d'affaires et d'investissement, pour le perfectionnement du cadre juridique et réglementaire, et pour proposer des solutions aux problèmes concerts des entrepreneurs. « Nous recevons une centaine de messages par an, les entrepreneurs y racontent des histoires réelles des barrières auxquelles ils ont été confrontés. Dans chacun de ces cas, nous les aidons à éliminer les obstacles et accumulons, petit à petit, une expérience qui forme ensuite notre initiative législative », explique-t-il à propos du processus d'interaction avec les entreprises. L'agence influence les gouverneurs via une surveillance de leur respect de l'ICP, alors que les notes sont attribuées par les entreprises installées dans ces régions. Une interaction constante avec les autorités régionales est importante pour les entreprises, c'est pourquoi «l'agence aidera les représentants des entreprises françaises à rejoindre les conseils d'investissement auprès des gouverneurs », afin qu'ils puissent participer aux discussions dès le début.

Andrei Nikitine s'est également arrêté sur l'impact des sanctions sur les investissements. Il estime que le moment actuel est particulièrement propice pour prendre des parts de marché. Concernant les secteurs concrets, « les investissements dans la substitution des importations, dans la production de machines-outils et dans l'agro-industrie sont bienvenus en Russie ».

À l'issue de la manifestation l'accord de coopération entre la Chambre de commerce et d'industrie franco-russe et l'Agence pour les initiatives stratégiques a été signé: le président de la Chambre de commerce et d'industrie franco-russe Emmanuel Quidet et le dirigeant de l'AIS Andrei Nikitine ont apposé leurs signatures sous le paragraphe « obligations des parties ».

Photos de l'événement